Avant-propos de l'auteure

 

Lorsque Sophie Thebault m’a proposé l’écriture de LIZA ET MOI, je n’avais que le thème « les relations mères-filles » pour repère d’écriture.

Aucune forme, aucune structure, aucune autre indication données. Quelle confiance !

Je m’attelais donc à plonger dans un monde au féminin sans savoir où aller ni ce qu’il ressortirait de tout cela.

Très vite, c’est une structure fragmentée qui s’est mise en place, l’envie d’entrer dans des instantanés de vie plus que dans le récit d’une histoire avec des personnages. La relation plus que les personnes, la relation au centre de l’histoire, la relation mère –fille comme personnage.

Ont commencé à jaillir des scènes, des jets, des voix, des chœurs, des images qui,une fois mises en mots, ont été lus par les comédiennes pour prendre corps , s’incarner, trouver un ventre, une maison, un chemin.

Le texte fut ainsi éprouvé, exploré par le corps, le jeu, les improvisations…

C’est dans un aller-retour incessant entre l’écriture, le jeu et l’exploration des comédiennes sur cette matière et la mise en scène que s’est écrit LIZA ET MOI.

Tandis qu’ « Exposition » est née d’une improvisation sur une situation imaginée en direct par les comédiennes elles-mêmes ( Sandrine Delsaux et Agnès Pichois), « Nous irons danser » est né d’un texte écrit qui a dévié sur une situation réexplorée par les actrices amenant un nouvel enjeu à la scène, les autres scènes ont été ,quant à elles, écrites en amont, testées, coupées… Un travail de couture où chacune avait sa part à prendre dans l’ouvrage.

 

Je n’ai pas tout conservé dans le présent ouvrage; certaines scènes me semblent appartenir à la vie de la scène plus qu’à l’écriture de la pièce.

 

Reste donc à lire cette histoire dont le chemin d’écriture étroitement lié à la mise en scène trouve néammoins son identité de langage et son sens poétique.

 

Je remercie Sophie Thebault pour sa confiance et son regard franc et percutant dans ce travail difficile.

Je remercie les comédiennes pour leur contribution à ces images, histoires, par leur talent mais aussi leur humanité si inspirante pour moi.

Je vous souhaite maintenant, cher lecteur, de faire un beau voyage à travers ces histoires de femmes où j’ai tenté de faire résonner leur force de vie.

 

S. Delsaux 13 février 2019

Liza et moi (histoires de mères et de filles)

10,00 €Prix
  • Parution courant mai 2019
    Disponible dès maintenant en pré-vente